Se tourner vers des professionnels pour trouver un emploi

Trouver un emploi

Pourquoi se tourner vers des professionnels des techniques de recherche d’emploi pour trouver le job de ses rêves ? Tout simplement parce que ces derniers vous permettront de construire un dossier de candidature consistant et efficace sans perdre de temps dans des tentatives qui ont beaucoup de chances d’être voués à l’échec. Si vous souhaitez trouver des experts qui vous aideront à créer votre CV, inscrivez-vous au Village-Emploi. Dans cet article, nous vous proposons les 5 commandements d’un bon curriculum vitae enseignés dans l’établissement de formation professionnelle le plus réputé de France.

Commandement 1 : soyez bref et concis

L’un des défauts qu’on retrouve régulièrement dans les CV des candidats qui voient leurs candidatures successives rejetées, c’est la longueur. En réalité, cela témoigne d’un excès de zèle que beaucoup de postulants ont tendance à adopter. Ils pensent ainsi qu’ils vont faire bonne impression et réussir à convaincre le recruteur. Bien souvent, c’est l’effet contraire qui se produit. Face à autant de détails, le responsable des ressources humaines conclut à un manque de clarté, à l’absence de logique et l’éparpillement des idées. Au cours de la formation, des spécialistes vous apprennent comment rédiger un CV concis qui ne risque pas de passer à la poubelle. Mettez-vous à la place du recruteur qui reçoit tous les jours des dizaines de candidatures. S’attendre à ce qu’il les lise toutes serait tout à fait illusoire.

Cependant, faire preuve de concision ne signifie pas que vous devez supprimer quelques éléments informationnels surtout s’ils consolident votre profil et attestent de vos compétences. Certains postulants, découvrant ce commandement, s’empressent d’enlever quelques parties de manière aléatoire. Grosse erreur ! Il faut garder les diplômes et expériences les plus significatifs, ceux qui correspondent aux critères exigés dans l’offre d’emploi. Attention ! Même si vous envoyez une candidature spontanée, ne tombez pas dans le piège d’un CV trop long. Pour vous imposer une limite claire, gardez en tête que vous ne devez pas dépasser une page.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur jeunediplome.net.

Commandement 2 : privilégiez une bonne présentation

Au Village de l’emploi, on vous apprend aussi qu’un CV qui sort du lot est celui qui reflète un effort de présentation. Malheureusement, si vous n’avez pas été accompagné par des experts, vous serez tenté de confondre bonne présentation et fioritures inutiles. Il ne faut pas sortir les choses de leur contexte : il s’agit d’un document officiel que vous ne pouvez pas décorer à votre guise. Ainsi, on évite les autocollants, la cacophonie de couleurs et de caractères. Ici, la simplicité est de mise. Les premiers critères que l’on retient pour juger la présentation d’un CV, quel que soient les métiers et secteurs d’activités, ce sont la cohérence et la clarté. Le document doit laisser clairement apparaître 4 parties correspondant à :

  • Votre identité et vos coordonnées
  • Votre parcours académique
  • Vos expériences professionnelles
  • Vos loisirs

Laissez alors un espace tangible entre chacune de ces parties et donnez-leur un titre décrivant leur contenu. Votre présentation doit tendre à faciliter la lecture du document et à en donner une image professionnelle et fiable. Pour les couleurs, parmi les conseils que vous recevrez au Village-Emploi, c’est de ne pas en choisir plus de 2. Côté police, « helvetka » demeure le plus utilisé même si certains candidats réfèrent une variante plus classique : « calibri ».

Commandement 3 : mettez en avant vos expériences professionnelles

Ce n’est pas en rallongeant la section dédiée à votre identité et à vos coordonnées que vous réussirez à dérocher un travail intéressant. Ce qui intéresse réellement les recruteurs, c’est votre expérience professionnelle. Soyez alors vigilant sur ce point et choisissez un ordre d’énumération avant même de commencer à rédiger.

De manière générale, on recommande au Village-Emploi d’opter pour une progression antichronologique. Cela signifie qu’il ne faut pas commencer par le premier poste que vous aviez occupé mais par le plus récent. Indiquez la date du début et de la fin de votre activité ainsi que le nom de l’entreprise ou de l’organisme choisi. N’hésitez pas, non plus, à indiquer la fonction qui vous a été assignée. Cela vous donnera également l’occasion de citer les compétences acquises au cours de cette expérience professionnelle.

Cependant, et nous revenons ici sur le premier commandement, ne vous étalez pas trop longuement et restez concis et percutants. Il n’y a pas pire que de susciter l’ennui et l’agacement du recruteur. La situation s’apparente au choix d’une tenue pour se rendre à un événement spécial ou à une soirée. Si vous en faites trop et que vous en faites des tonnes, l’impression que vous laisseriez serait encore plus pitoyable que le cas contraire. Par ailleurs, les spécialistes des techniques de recherche de job insistent sur le tri que vous devez faire dans vos expériences. Les postes annoncés doivent correspondre à l’offre que vous visez. Vos 2 mois en tant que serveur n’intéressent pas les ressources humaines d’une entreprise en énergies renouvelables en quête d’un ingénieur.

Commandement 4 : soyez honnête

Vous a-t-on déjà conseillé de mentir dans votre CV ? Même si vous ne l’admettriez pas, il y a de fortes chances que ce soit vrai. Cependant, citer des faits mensongers dans un CV est la pire approche que vous pouvez adopter surtout si le recruteur s’en aperçoit. Il va sans dire que le premier mensonge à oublier est celui qui porterait sur vos diplômes. Si vous arrivez à convaincre le recruteur, il est évident qu’on vous demandera d’apporter des copies justificatives. Vous serez affiché à coup sûr ! Par ailleurs, des postulants avancent un niveau de langue supérieur à la réalité.

Par exemple, ils indiquent de manière quasi-automatique qu’ils ont un niveau avancé en anglais alors qu’ils peinent à mener une discussion basique. Ce mensonge peut vous semble anodin, mais qui vous dit que l’entreprise n’a pas besoin de profils avec une maîtrise parfaite de l’anglais pour communiquer avec les fournisseurs, collaborateurs et clients internationaux ? Au Village-Emploi, on vous enseigne d’emblée que l’honnêteté dans un Cv est un commandement indiscutable et que vous pouvez valoriser votre candidature sans avoir recours à ce type de tricherie.

Commandement 5 : valorisez votre parcours d’apprentissage si vous n’avez pas d’expérience professionnelle

Le dernier point que nous allons aborder concerne les jeunes diplômés qui viennent de finir leur parcours académique. Ces derniers n’ont, de toute évidence, aucune expérience professionnelle. Les spécialistes leur apprennent alors les astuces pour combler ce déficit. Ils sont tenus de mettre en avant les diplômés dérochés, les formations effectuées et les stages accomplis. En parlant de formation, indiquer dans votre CV que vous faites partie des lauréats du Village-Emploi est un avantage que les entreprises apprécient particulièrement.

L’établissement jouissant d’une réputation grandissante dans le domaine de la formation professionnelle, il devient pour les entrepreneurs la preuve que vous bénéficiez des compétences techniques, relationnelles et managériales nécessaires pour occuper un poste à responsabilité sans devoir passer par une période d’initiation.

Un outil pour vous aider à trouver un emploi rapidement
CV : Ces petits plus qui font la différence